Écrire son prénom apprend à lire

Edoki-academy_name-play

Un enfant est fier de son prénom. C’est un lien fort avec sa famille, son histoire, sa communauté et surtout…. avec sa personnalité. Apprendre à le lire et à l’écrire est donc une étape importante. C’est pourquoi de nombreux chercheurs se sont demandés si cet apprentissage était une bonne façon d’appréhender celui plus large de la lecture et de l’écriture.

Dans son article scientifique en Anglais “What’s in a name?”, Janet W. Bloodgood explore ce lien. Pour elle, l’enfant va essayer d’écrire ce mot en premier. Cet accomplissement va conduire l’apprenant à développer une motricité et un contrôle graphique qui participent à son développement cognitif. Pour étayer sa théorie, la chercheuse a bâti une étude autour de 67 établissements pré-scolaires, brassant une population variée dans l’état de Virginie aux Etats-Unis.

Application liéeNamePlay NamePlay on iTunes NamePlay on GooglePlay

Elle a mesuré chez les enfants leur capacité à : écrire leur prénom, à reconnaître les couleurs et les lettres de l’alphabet, et leur conscience phonologique. Une nette corrélation s’est révélée entre la capacité à écrire son prénom et l’apprentissage général de la lecture. La conclusion est claire : le prénom comme les lettres de l’alphabet permettent de commencer à manipuler des concepts importants pour la suite de la lecture.

” En outre, cet apprentissage permet d’établir les premiers schémas de correspondance entre lettres et sons.” Françoise Boulanger avec qui nous avons conçu l’application du Bonheur de lire va dans le même sens : pour sensibiliser les enfants, il faut employer des mots qui les intéressent. Pour elle, les prénoms des membres de la famille, des amis ou des animaux domestiques possèdent le même attrait. Les experts sont nombreux à aller dans ce sens : la blogueuse, Maria Manore du site Kinder Craze nous a indiqué lors d’un entretien,

Les enfants adorent leurs amis. J’utilise ce lien pour les motiver. Tous les ans, je fais produire un trombinoscope de la classe. Chaque enfant est responsable de sa page et de la décoration des lettres de son prénom. C’est toujours le livre qui rencontre le plus de succès par la suite.

Un des exercices recommandés par Maria Manore consiste à faire reproduire aux enfants le tracé de leur prénom sur un modèle de couleur. Le simple fait de tracer ancre la pratique dans leur tête. La pâte à modeler est également un bon moyen pour former l’image du prénom dans le cerveaux de l’enfant.

Article référence

Bloodgood, J. (1999). What’s in a name? Children’s name writing and literacy acquisition. Reading Research Quarterly, 34 (3), 342-367.